Médiathèque de Bar sur Aube

giving designers and advertisers employing a mobile-targeted ad change nativex vs tapjoy reputable networks that manage vast amounts of ad thoughts every 4 weeks

[one_half padding= »20px 20px 0 0″]

La bibliothèque municipale de Bar-sur-Aube a été créée en 1884 dans les locaux de l’Hôtel de ville. Elle a déménagé en 1989 dans un hôtel particulier du XVIème – XVIIIème siècle situé au 13 rue Saint Pierre, dans le cœur historique de la ville. La Médiathèque Albert Gabriel doit son nom à un archéologue natif de Bar-sur-Aube, spécialiste de l’Anatolie.

Après des travaux d’agrandissement, la Médiathèque, dotée initialement d’une surface de 550 m², accueille désormais ses lecteurs dans un espace de 1400 m². 30 000 volumes sont disponibles au prêt et 11 000 sont consultables sur demande dans le fonds ancien.

[/one_half][one_half_last padding= »20px 0 0 0″]

mediatheque-bar-sur-aube-02
Médiathèque Albert Gabriel de Bar-sur-Aube. © Bar-sur-Aube

[/one_half_last][one_half padding= »20px 0 0 0″]

Graduel-vespéral à l’usage de Clairvaux. Bar-sur-Aube, ms. 1, p. 9. Cliché P. Jacquinot.

[/one_half][one_half_last padding= »20px 0 0 20px »]

Lors de la Révolution Française, Bar-sur-Aube était le chef-lieu du district auquel était rattachée l’abbaye de Clairvaux. La ville fut associée aux opérations de mise en sécurité et d’inventaire de la bibliothèque de Clairvaux. Mais la conservation de la bibliothèque de Clairvaux fut finalement attribuée à la ville de Troyes. Un seul manuscrit de Clairvaux est conservé à Bar-sur-Aube : il s’agit d’un monumental manuscrit liturgique copié au milieu du XVIIIe siècle. Il semble avoir été utilisé dans une des églises de la ville avant de rejoindre les collections de la bibliothèque.

[/one_half_last]